Forum médiéval fantaisie : plus de 10 races jouables, 4 nations en compétition, des clans et des guildes pour pimenter le tout.
 

Partagez | 
 

 Hiver 4601 : Le trèsor des Mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Race : haut dragon Âge : 3207

Nation : Archipels d'Elzéar
Clan/Grande Famille : Aucun
Rang : Proche de la bourgeoisie
Titre : Aucun
Métier : Grand Maître à l'Academie Klagan
Organisation Militaire : Klagans
Localisation : Chez moi

Messages : 44

Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/t326-carnet-de-la-sublime-akora#1282
Hiver 4601 : Le trèsor des Mers
posté le Mar 28 Fév - 15:47

Me voici arrivé dans ce lieu des plus… Charmant… On m’avait déjà expliqué plus d’une fois que l’archipel des serpents n’était pas un lieu approprié pour des gens honnêtes, ou des dragons. Qu’une personne de mon genre pouvait se faire facilement détrousser ou tomber dans un coupe gorge. Mais le danger ne m’a jamais fait reculer. Ce ne serait pas la première fois que je partais dans un milieu hostile et revenant avec de beaux souvenirs. Et puis, même si des bêtes sauvages rodaient dans le coin et que des pirates vivaient, des gens bien se trouvaient ici, il serait mal de tous les mettre dans le même panier. En attendant, je suis venu ici, traversant un repaire de marin en tous genre pour trouver mon capitaine.

Mais j’y pense… Il serait sans doute mieux expliqué pourquoi je suis ici. Bien entendu, je n’étais pas là pour une promenade de santé ou sur un coup de tête. J’étais venu dans cet archipel pour raison professionnel… Dans un sens. Je vous épargnerais les détails pour l’heure, me concentrant sur le plus important. Sinon je risquerais d’en assommais plus d’un. Il y a quelque jour, je fis l’acquisition d’un document vieux d’un siècle. Pour la personne peu attentionnée, il ne s’agirait que de gribouillis avec des dessins étranges. Mais sachant décodé le message, car oui, il s’agissait d’un message codé, nous nous retrouvons avec une véritable carte au trésor.

L’or, les bijoux, etc. N’étaient pas ceux qui m’attiraient le plus... Enfin pas souvent. Mais là, il s’agissait de bien plus que cela. Fermez les yeux, et imaginez un grand explorateur, revenant avec des richesses de ses voyages et de quelque chose ayant une valeur dépassant tout l’or d’un empereur. De quoi faire rêver. Mais malheureusement, ces merveilles furent perdues lors d’un naufrage. Le navire aurait échoué dans une grotte non loin. L’explorateur y marqua l’endroit, dans l’espoir d’y retourner avec de l’aide… Avant de mourir mystérieusement avant.

Pour retrouver un tel endroit, il me fallait l’aide d’un marin. En navigation, je n’étais pas experte. Et localiser la crypte demandait les compétences d’un marin aguerrit qui pourrait facilement s’y approcher avec un navire, plutôt qu’une dragonne qui elle, aurait quelque difficulté.

Auprès de divers contacts, un nom me fut rapporté. Il s’agirait d’un des plus grands corsaires de l’archipel d’Elzéar. Cet homme, enfin ce drow, répondait au nom de Kahaad Daoï. On me venta ses exploits et ses services rendus. Cela avait fini par me convaincre. Donc je pris contact avec lui, désirant loué ses services pour retrouver le bien perdu contre une bonne somme en argent qui devrait lui plaire. L’affaire étant entendu, je me rendais sur l’archipel des serpents pour le retrouver, où son navire mouillé. Je transportais avec moi ma sacoche de travail avec ceux dont j’aurais besoin pour étudier la carte et le trésor, ainsi que ma toilette.

Approchant des côtes, je cherchais sur le petit docker le capitaine du Charybde. Je finissais par le retrouver et vint à sa rencontre. Sourire et charme déployer, je cherchais à un peu l’amadouer pour éviter que ce voyage ne démarre dans une atmosphère glaciale. Mais aussi, qu’on m’avait mise en garde contre ce drow qui pouvait parfois se montrer un peu fourbe.

Akora – Capitaine Kahaad Daoï. Ravie de vous revoir. Tout est prêt pour notre expédition ?

Le physique du capitaine évoquait la nuit. Sa peau gris-cendre était aussi sombre que le ciel noir, ses cheveux blancs qui dépassaient de son chapeau à la lune argenté et ses yeux firent penser à deux étoiles. Avec une telle apparence, il pourrait faire fondre le cœur de bien des femelles humanoïdes. Ses traits et son regard lui donnèrent un air sauvage, rebelle, mais sa tenue le rapprochait d’un milieu plus bourgeois. Il ne serait pas mal en héros d’aventure dans un livre. Mais l’habille ne faisait pas le prêtre comme on disait. Son caractère pouvait être tout autre. Et je ne le payais pas pour son apparence, ni pour son caractère, mais pour sa compétence. Le point principal qui sera noté. Noté car je suis enseignante.
Revenir en haut Aller en bas
 
Hiver 4601 : Le trèsor des Mers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés d'Abyndal :: Elzéar, Archipels des Dragons :: Australis :: l'Archipel des Serpents-