Forum médiéval fantaisie : plus de 10 races jouables, 4 nations en compétition, des clans et des guildes pour pimenter le tout.
 

Partagez | 
 

 Description des Forêts de Felgün

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Responsable d'Almetia
avatar
Race : humain Féminin
Âge : Morte

Nation : Nation d'Almetia
Clan/Grande Famille : Weydrin, à présent éteinte
Rang : Déesse protectrice d'Almetia
Titre : Déesse du Commerce et des Richesses
Métier : Répandre la chance et la fortune
Localisation : Quelque part en Almetia

Messages : 252

Voir le profil de l'utilisateur
Description des Forêts de Felgün
posté le Jeu 11 Aoû - 18:34

Les Forêts de Felgün




Ces forêts denses des climats froids et humides sont des barrières naturelles aux envahisseurs. D’ailleurs, par le passé, ce fut le dernier endroit où les elfes furent chassés de ce territoire, étant donné la difficulté d’investir les lieux. Sans l’aide des Animae, possédant des capacités animales étonnantes, cela aurait été de l’ordre de l’impossible pour de simples humains. Ces forêts comportent donc une population assez éparse et tranquille, aves des vestiges de l’ancien temps des elfes. Quelques ruines, d’anciens temples, des constructions dans les arbres récupérées par les habitants du coin… Mais cette protection ne va pas sans un coût. Car en effet, il est facile de se perdre dans ces bois, et les animaux sauvages ne sont pas en reste : ours noirs, loups, puma… Et ceux-ci sont les plus sympathiques. On raconte que ces forêts regorgent d’anciens esprits, et que des Gardiens les protègent. Autre point important, la proximité du fleuve et du lac en fait une proie pour les raids des elfes du nord, qui peuvent remonter celui-ci avec une relative facilité lors de la fonte des glaces, en contournant habilement Falassë. C’est pourquoi une garnison de Manticore et de Cornes de Bronze reste en station pour protéger les populations, mais surtout l'or et la place stratégique de cet endroit. Trois grandes villes sont présentes :

  • Felgün : Felgün est la plus grande ville de la région après Falassë, et la plus sûre. Construite par-dessus une ancienne ville elfe, elle est naturellement faite pour résister aux animaux sauvages et intrus. Car en effet, les habitations sont principalement en hauteur, profitant des gigantesques arbres millénaires et massifs. Les maisons sont donc sur, entre et dans les arbres. Les habitants, principalement des animae et des dragons, ont un grand respect pour cette forêt, ainsi que pour les vestiges des elfes. Ils prennent grand soins de leurs maisons aux architectures si différentes du reste d’Almetia, ajoutant en plus des teintures chatoyantes de Thassilie ou des Plaines de l’Est, et recouvrant partiellement certaines poutres et moulures de feuilles d’or. Car oui, ce qui fait la richesse et la convoitise de cette région, ce ne sont pas les grands arbres (qui sont défendus becs et ongles), mais l’or et les autres minerais qui sont extraits des mines à Suindel et à Gilmeh. Bien que les extracteurs soient plus au nord et au sud, les propriétaires des mines ont leur maison principale à Felgün, qui est une ville assez agréable où vivre, bien plus que cela ne peut être à Falassë.

  • Suindel : c’est une ville minière située au sud de Felgün, coincée entre la montagne et les grandes forêts. Extérieure à la montagne, elle est réputée pour ses mines de fer et de cuivre, dont les filons sont très productifs et l’extraction relativement aisée. Ici il n’y a pas de noblesse ou de bourgeois, uniquement les ouvriers et les chefs de chantiers pour les mines, des Manticores, des mercenaires et des aventuriers pour défendre la mine, et les artisans préparant les équipements nécessaires à l’extraction. Tous les matériaux sont lavés juste en bas de la mine, puis acheminés par bateau vers Falassë via le lac. Celui-ci n’est d’ailleurs pas très poissonneux ni très profond, et le travail de la mine en a rendu l’eau moins propre et moins attrayante.

  • Gilmeh : Gilmeh est l’autre ville minière au nord des forêts, de l’autre côté de la chaîne de moyennes montagnes. Ici, le minerai roi est l'or, qui est extrait soit dans la montagne via des filons, soit directement à la rivière. La ville est un peu plus grande que Suindel, et bien mieux défendue en raison des convoitises que peut provoquer la présence d’or. Les convois sont très surveillés par les Manticores et les Cornes de Bronze, certains marchands allant jusqu’à demander de l’aide supplémentaire à des mercenaires. Mais tout le monde ne peut pas travailler à la mine ou à la rivière, la guilde des Miniers régulant le nombre de personnes y travaillant, pour éviter les vols sur chantiers. En parallèle, il y a donc un autre commerce de façonnât qui s’est créé, utilisant les co-produits de l’extraction de l’or. En effet, ces montagnes regorgent aussi d’argile et de marnes, qui sont des matériaux parfaits pour la création de sculptures ou d’objets pratiques. Il y a donc un site de four en bas de la ville, pour cuir les différents vases, poteries, ustensiles, décorations. Ceux-ci sont décorés avec les pigments provenant des Plaines de l’Est, et parfois avec du cuivre, du fer ou de l’or selon les commandes.


Revenir en haut Aller en bas
 
Description des Forêts de Felgün
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés d'Abyndal :: Almetia, Nation des Lumières :: Chalkis :: La Forêt de Felgün-