Forum médiéval fantaisie : plus de 10 races jouables, 4 nations en compétition, des clans et des guildes pour pimenter le tout.
 

Partagez | 
 

  [Printemps 4602] Le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Race : anima Féminin
Âge : 18

Nation : Terres d'Eilifth
Clan/Grande Famille : Fondatrice d'une petite tribu dans la jungle
Rang : Cheffe de sa tribu
Titre : Clergé
Métier : Protectrice d'Eilifth
Localisation : Dans la jungle

Messages : 22

Voir le profil de l'utilisateur
[Printemps 4602] Le commencement
posté le Ven 25 Aoû - 20:41

Printemps 4602,
Le soleil régnait dans le ciel, tout comme demeurait la lune au sein des étoiles. La nature se pointait vers une lueur infinie, tant sa beauté fascinait le monde. C'était là une soirée bien tranquille, un astre nocturne reposant dans un noir obscur. Netiikerty était posée sur la branche d'un arbre, le regard chaleureux et pertinent. Sa chevelure corbeau luisait sous la lumière de la lune, elle glissait sur ses sveltes épaules. Elle respirait doucement, suivant le rythme du chant de sa tribu. Cette dernière en faisait sa plus grande fierté, Netii avait réussi à créer un refuge pour les gens non civilisés, une tribu sauvage qui vivait encore en pleine jungle. On la nommait "Suvaa", un nom qui était destiné au chef. Les autres étaient appelés "Sivaas", et se présentaient comme des guérisseurs, des guerriers, et encore bien plus.

Ce soir, la tribu allait une fois de plus élaborer une cérémonie. Un feu avait entamé sa course contre le temps, au beau milieu des étoiles. Ils se tenaient ainsi, assis en tailleur. Placés non loin d'un fleuve, les Sivaas prenaient place autour des arbres, dans une clairière éloignée. Netiikerty savait qu'ici, le calme régnait bien plus que le peuple, et il était rare d'y trouver du monde. Néanmoins, il se pouvait que des inconnus passaient par là, mais la jeune cheffe le sentait, grâce à son pouvoir.
Mahferaak, son ami panthère, la rejoignit sur une branche voisine. Son sourire se fit grand, et sa mine gargantuesque était rassurante. La jeune animae le fixait.

"Tout est prêt ?"lui demanda-t-elle, la joie se révélant sur ses badigoinces..

"Oui, notre Déesse n'attend que toi"lui répliqua-t-il en léchant ses babines entre temps, baillant quelque peu.Nous pourrons entamer notre voyage demain, si tout d'ici là se passe comme prévu. Il nous faut partir, et vivre de nouvelles expériences, la tribu n'attend que cela. Notre survie ne dépend que de toi Netiikerty, c'est toi notre guide."

Son regard se porta aussitôt sur les sages membres. Le clan bougeait souvent, voyageant à travers Eilifth. Netii aimerait un jour se rendre sur Almetia, afin de connaître le monde civilisé, mais surtout, leurs armes.

"Dans ce cas, allons y."


Netiikerty descendit furtivement de sa branche, son ami à ses côtés. Ensemble, ils s'assirent autour du feu. Elle fabriquait quelques reliques pour vénérer Toura, leur déesse. L'animae panthère attrapa son sceptre, le faisant glisser entre ses délicats doigts. Elle prononça une incantation dans un murmure, avant de donner à chacun des membres le "Heka", collier précieux. Cet objet était formé d’une chaîne en fibre de bambou, pour finir sur une feuille entassée en boule, entourée d’une toile d’araignée permettant ainsi de la protéger. On posa ainsi une pierre au milieu, chaque main se posa sur celle-ci. C'est alors que la cérémonie commença.  Tous se mirent à prier, se rapprochant spirituellement de la Déesse. Des voix se firent entendre, des souffles limpides et des chants joviaux enveloppaient l'air d'une fresque nostalgique . Une brise légère vint caresser le visage pommelé de la belle enchanteresse, Netii se laissait bercer par cette mélodie qu'elle aimait tant. Quelques minutes plus tard, le silence s'installa de nouveau dans la jungle.

"Nous partons demain. Reposez-vous tous. Le souffle de Toura me le demande, profitez de cette nuit à Myrlendin. Nous vaguerons entre les flots, traverserons les collines infernales, succomberons la chaleur du Printemps. Les fleurs sont à notre portée, et le voyage n'en reste pas moins une liberté."

La cheffe se leva, et salua sa tribu. Son armure se reflétait grâce à la lumière de la lune, elle semblait s'être camouflée. Ainsi Netiikerty se retourna brièvement, marchant sur l'herbe froide du soir. Quelques membres de son clan partirent dormir, d'autres dansèrent, ou chantèrent en harmonie. Tout cela la fit sourire. Avec Mahferaak, Netiikerty se promena aux alentours.
Néanmoins elle plissa les yeux.

"Entends-tu ?"

Posant sa main au sol, elle ferma les yeux. La terre tremblait doucement, les grains bougèrent. Elle ouvrit les yeux. Un étranger se rapprochait.


Revenir en haut Aller en bas
 
[Printemps 4602] Le commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés d'Abyndal :: Eilífth, Terre des Origines :: ÆviUpplönd :: Mýrlendin-