Forum médiéval fantaisie : plus de 10 races jouables, 4 nations en compétition, des clans et des guildes pour pimenter le tout.
 

Partagez | 
 

 Annexe étrangère IV: les Gouvernements de Shibai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Annexe étrangère IV: les Gouvernements de Shibai
posté le Ven 22 Juil - 23:42

Note Générale


Cette section vous aidera à mieux comprendre les anciens lois et ordres des mondes de Shibai et à mieux construire l'histoire de votre personnage exilé.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Annexe étrangère IV: les Gouvernements de Shibai
posté le Mer 12 Avr - 18:34

Le Grand Conseil de Qwënya


Les Hauts Dragons sont traditionnellement dirigés par un conseil où siègent les multiples familles aristocratiques des quatre grands territoires. Elles rassemblent à elles seules la totalité du pouvoir. Ainsi, ce sont ces lignées qui constituent les milices qui veillent au respect des lois draconiques. Ce sont elles qui jugent les exactions commises par leurs pairs. Ce sont elles qui gèrent la majeure partie du commerce de la totalité des Hauts Dragons. Il est impossible d'atteindre un haut rang dans ce monde si on n'est pas issue de l'une d'elle ou si on a pas le soutien d'au moins plusieurs d'entre elles.

Ce Conseil a toujours été en place et il ne baisse la tête que devant les Gardiens, intermédiaires directs avec les dieux que respectent les Hauts Dragons. Il se rassemble sur Fealocë, l'Île cité, au centre des terres connues d'Althéa. Leurs réunions y sont perçues comme de véritables événements car on sait qu'il va toujours s'y passer quelque chose d'intéressant.

Enfin, et ce n'est pas négligeable, c'est le Conseil qui vote le bannissement des dragons en Abyndal. Cette punition échoient généralement aux Hauts Dragons s'étant rendus coupables d'un trop grand rapprochement avec des races inférieures. L'aristocratie considère généralement que leur race est la meilleure parmi tous les mondes de Shibai, que seuls les Anges et les Archidémons peuvent éventuellement approcher. Se rapprocher trop près des autres créatures est ainsi un crime considéré comme particulièrement ignoble, et la sentence est la mort si un bâtard naît de ce type de rapprochement contre-nature.  


Revenir en haut Aller en bas
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Annexe étrangère IV: les Gouvernements de Shibai
posté le Mer 12 Avr - 18:35

Le système des castes d'Althéa


Les Anges sont organisés en un gouvernement militaire. Cette race a toujours eu à cœur l'ordre et la discipline et toute leur organisation tourne autour de ces principes. Ainsi les citoyens sont classés très tôt selon un signe physique reflétant le potentiel qu'ils possèdent : leur nombre d'ailes. On distingue ainsi les simples anges (une paire d'ailes), des archanges (deux paires d'ailes), des séraphins (trois paires d'ailes) et enfin des très rares seigneurs de l'Eden que seuls les plus gradés des séraphins ont déjà vus. Cependant, cette organisation ne correspond pas à une noblesse héréditaire : le nombre d'ailes d'un ange dépend uniquement de son potentiel et absolument pas de ses parents. De plus, il arrive parfois qu'un ange gagne une paire d'aile durant son existence.

La totalité des Anges d'Althéa subissent une éducation militaire durant leur jeunesse, de façon à leur inculquer les notions de patriotisme et de tradition. Chacun tâche ensuite de trouver un moyen pour servir leur société. Les seigneurs de l'Eden sont placés à la tête de la Nation, pendant que les terres sont données à exploiter entre les plus faibles des anges. Puis la production est redistribuée entre tous les anges selon leur valeur. Cependant tous les anges sont susceptibles d'être mobilisés si le besoin s'en fait sentir.

Dans un tel environnement, toute infraction à l'Ordre établi est sévèrement punie. Généralement les simples anges sont sommairement exécutés. Cependant il est regrettable de se débarrasser de meilleurs éléments, ainsi Althéa a mis en place un système rigoureux de peines selon le potentiel des anges, allant de privations temporaires, à des scellés (les anges sont des experts des scellés), voir au bannissement pour les cas les plus graves. Ce sont d'ailleurs les anges qui sont à l'origine de la présence des exilés sur Abyndal, ayant initié ce processus à la suite d'une rébellion sans précédent menée par des séraphins contre le pouvoir des seigneurs de l'Eden.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Annexe étrangère IV: les Gouvernements de Shibai
posté le Mer 12 Avr - 18:36

Les différents Gouvernements Archidémons


Les Archidémons ont connu plusieurs types de gouvernement depuis leur apparition.

La Satrapie
Les Hauts Démons envoyèrent très tôt certains de leurs membres à l'Est des Terres Franches de façon à créer une véritable puissance locale. On nomma se territoire, Satrapie sous le pouvoir indirect de l'Empereur des Hauts Démons, et ses membres se firent appeler Archidémons, pour se différencier Hauts Démons de Morgoloth. Cependant ce territoire se révéla décevant et relativement peu intéressant pour Morgoloth et les incarnations mortelles du Dieu Arou allèrent jusqu'à l'ignorer presque entièrement. C'est pourquoi, durant la guerre, ils hésitèrent longuement entre leur vieille allégeance envers les Hauts Démons et une alliance avec les Anges et les Hauts Dragons.



La Seigneurie
Ce n'est qu'en 1463 que la décision est prise, et en faveur de l'Alliance. Pasholeim, frère de l'ancien satrape, le fait exilé en Abyndal par un procédé offert par les Anges. Il va jusqu'à utiliser un sort puissant qui scelle son nom dans l'oubli. Il prend ainsi le pouvoir et constitue la Seigneurie. Cependant, le Seigneur archidémon s'arrangea toujours pour que sa position soit assez ambiguë concernant les affaires extérieures. Ce n'est qu'à la dernière bataille qu'il se permit de mobiliser tous ses soldats, préférant auparavant envoyer des aides discrètes à ses alliés angéliques et haut-draconiques. Cette position assez ambivalente lui offrait ainsi la possibilité de sa replier au moindre risque de voir la guerre tourner en défaveur de ses alliés.

La Seigneurie constitua un nouveau mode de gouvernement : en Cour autour du Seigneur régnant. Chacun des clans démoniaque des Terres Franches devait y être représenté et le Seigneur avait tout pouvoir sur la totalité des Archidémons. Ce mode de gouvernement créait ainsi une compétition permanente entre ses membres pour obtenir le pouvoir, c'est-à-dire les faveurs seigneuriales. Cependant il convenait que ces luttes de pouvoirs soient toujours effectuées suivant une étiquette et des lois très précises et complètement incompréhensible pour un non-initié.

Durant toutes les années de règne des différents seigneurs, il y eut de nombreux exilés en Abyndal. Ce mode de punition fut en effet considéré comme le châtiment le plus noble après l'exil de l'ancien Satrape. Les seigneurs successifs ne se gênèrent donc pas pour bannir à tour de bras pour chaque acte qui pouvait leur déplaire. Certains seigneurs allèrent parfois jusqu'à exiler des clans entiers.



L'Empire
Après 4246 et la bataille finale, le Seigneur qui avait grandement servi les intérêts alliés durant les différentes guerres, fut déclaré Empereur de la totalité des terres démoniaques. Il hérita ainsi, en plus de son empire, d'un droit de règne sur le monde de Morgoloth qui appartenait auparavant aux Hauts Démons. Ces derniers, complètement éparpillés et affaiblis par la dernière guerre, furent donc renommés Archidémons eux-aussi.

Le mode de gouvernement en Cour perdura mais ne parvint à s'instaurer sur la totalité de l'Empire. Si les plus fourbe des Hauts Démons surent aisément se plier à ce nouveau régime pour conserver leur pouvoir, il existe encore de nombreuses poches de résistance, sans compter que Morgoloth n'a jamais été un monde paisible et que de nombreux Hauts Démons ne veulent pas et ne voudront jamais se plier à quelque autorité que ce soit.

La bannissement, après avoir été un châtiment énormément pratiqué par la Seigneurie, a depuis perdu une partie de son prestige. Pour pouvoir continuer à assurer son pouvoir, l'Empereur a besoin d'être craints. Aussi la condamnation à mort est devenue la punition usuelle pour les anciens Hauts Démons. Seuls les membres de la Cour ont l'honneur d'être uniquement exilé s'ils commettent un crime.




Revenir en haut Aller en bas
 
Annexe étrangère IV: les Gouvernements de Shibai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés d'Abyndal :: Règles & Contexte :: Contexte :: Contexte Détaillé :: Les Exilés en détails-