Forum médiéval fantaisie : plus de 10 races jouables, 4 nations en compétition, des clans et des guildes pour pimenter le tout.
 

Partagez | 
 

 Annexe eilífthar II: Géographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Annexe eilífthar II: Géographie
posté le Jeu 21 Juil - 20:33

Généralité


Carte détaillées des lieux

Position : Au nord du Continent, à l'Est

Capitale politique : Lón
Capitaleéconomique : Hvolthak


Eilifth se situe au nord et s'étend jusqu'à environ la moitié du continent. En tant que tel, on peut séparer ses terres en trois régions : la plus froide au nord formée de taïga, de toundra, de roches et de neiges, une partie au milieu entièrement recouverte de forêt et de végétation haute et une dernière au sud où s'étalent de longues plaines et espaces ouverts.

Climat: Le climat d'Eilifth est assez humide dans l'ensemble. Les neiges du nord, tout comme les forêts du centre permettre de conserver une certaine fraicheur. Les zones qui font exception sont les terres centrales et orientales du sud qui sont davantage continental. Si l'on excepte les neiges du nord, le climat est assez tempéré, tirant sur le froid dans les forêts du nord et sur le chaud dans les longues plaines du sud. Les saisons ne sont pas trop visibles si ce n'est dans les fluctuations de la végétation. Les évolutions du temps sont souvent prévues à l'avance.

Faune: La faune continentale est de base plus dangereuse que celle des îles. On y trouve des créatures étranges et souvent assez immenses. Le nord est peuplé de tigre à dents de sabre, de lions des cavernes, de mammouth, de bison laineux, loups-ours géants et autres géants laineux prêt à tout pour survivre. Le centre, lui est plus compliqué à résumer. La présence d'une végétation dense a eu pour effet d'augmenter les faunes diverses. On y trouve à la fois des animaux capables de vous écraser le crâne d'un seul coup de dent que des créatures magiques, fruits de la puissance du lieu comme des guêpes-serpents ou licornes. Les grandes plaines du Sud sont davantage recouvertes d'animaux brouteurs et rapides comme des rhinocéros-girafes de plus de dix-mètres ou des paresseux géants qui arrivent à atteindre les feuilles des quelques arbres en se penchants ou même de rapides hipparions. Il y a cependant aussi des animaux plus dangereux comme des cochons infernaux, carnivores qui dépassent parfois la taille d'un homme ou de dangereux félin.

Les régions: Eilifth possède 3 grandes régions


  • HiminsVetur
  • ÆviUpplönd
  • SamlyndisBirta


Revenir en haut Aller en bas
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Annexe eilífthar II: Géographie
posté le Jeu 21 Juil - 20:39

HiminsVetur



10% Elfe Sauvage, 7% Sylvain, 7% Anima, 3% Haut elfe, 2% Elfe Sylvestre,
HiminsVetur est le territoire situé le plus au nord. De par sa position, il est recouvert de taïgas, de toundras, de pierres nues et de déserts neigeux. Il s'agit des terres ancestrales des elfes sauvages qui y ont toujours vécu et ne se sont pas répandues outre-mesure. La vie peut y sembler rude et dure mais les habitants semblent étrangement l'apprécier. HiminsVetur a toujours été un monde à-part et mystérieux dont on ne sait pas grand chose, son histoire-même n'est pas connue et varie d'une bouche à l'autre, ces paysages n'ayant jamais fait partie des clans elfiques.

ÁnTrjáa : 2% Elfe Sauvage, 1% Sylvain, 1% Haut elfe, 1% Elfe Sylvestre
Les îles de l'Ouest, amas désertiques de roches et de mousses, sans arbres, où même l'herbe ne pousse pas. Lieu de méditation et de repos, c'est un endroit voué à la spiritualité où les esprits apparaissent aux mortels en de superbes lumières dans le ciel.
Les Îles Sans Arbres sont reconnus par tous ceux qui ont pu y pénétrer comme l'endroit le plus paisible au monde. Un vent, le souffle du monde y passe en continu ; interrompu par aucun obstacle, il reste régulier. Rien ne semble changer ici. Les saisons semblent de jamais avancer. L'énergie tellurique y est plus forte que nul part ailleurs, si bien que même les incultes des arts magiques peuvent y accomplir des prodiges. Le temps semble ne pas passer. Rien ne vient interrompre la courbe des pensées. Le Réel devient vague et incertain.

Bylurinn : 2% Haut elfe, 1% Anima
Surnommé le Blizzard, en effet, un perpétuel chaos des éléments sur cette région a contribué à en faire un véritable désert enseveli sous la neige. Néanmoins, il a quelques décennies à peine, des hauts elfes s'y sont installés dans des palais enchantés afin de s'en servir pour répandre leur foi sur les environs incultes.
Au milieu des étendues gelées et frappées par les éléments s'élèvent d'immense tour de verre. Elles semblent être faites de glace, mieux elles ont été construites de lumière. Ceux qui habitent les palais sont de majestueux hauts elfes que rien ne peut ébranler, entourés de la barrière de leur foi. À leur service, aux lieux des habituels elfes sylvestres du sud, il y a des animae. Bylurin est un des rares lieux où l'on peut voir des hauts elfes côtoyer des animae. Certains serviteurs reçoivent même le rare privilège de l'enseignement de la magie céleste par un de la poignée d'ange qui réside si loin de tout. En effet, après tout, les hauts elfes s'étaient installés là pour convertir les peuples à l'origine, mais cela date de si longtemps que cela n'importe plus. L'Eglise est bien loin de ses cœurs gelés désormais.

LjósaEndirinn: 6% Elfe sauvage, 4% Sylvain, 3% Anima
Le Nord crépusculaire, taïga profonde suivie de longues banquises. De nombreuses tribus nomades errent en ces lieux où la lumière est toujours vague.
LjósaEndirinn est une vaste terre qui compose la majorité de HiminsVetur. Il est difficile de retracer l'histoire de ce lieu car il n'est parcouru que par des tribus nomades. Chacune ne raconterait que l'histoire de son propre clan. Si bien que de nombreux mystères persistent encore à propos de cet endroit envoutant et dangereux. Le ciel est constamment orangé, le soleil persistant à rester à l'horizon. On y trouve des forêts d'arbres immenses tout comme de basse plaine où la végétation est écrasée sous le poids du froid. Les animaux qui y errent sont souvent de monstres, faits pour la lutte et la survie. Il ne fait pas bon de s'y trouver quand on ne connaît pas les lieux car le vent gelé soufflant à vos oreilles, vous risquez aisément de vous perdre sur ses vastes terres où jamais aucune route n'a été dressée.

Hlíthargatan: 1% Elfe Sauvage, 1% Sylvain, 1% Anima, 1% Elfe Sylvestre
Le passage à travers les montagnes de l'ouest. Il s'y dresse une ville haute et sauvage, l'unique faite de pierres immenses amenées par on ne sait qui, il y a des millénaires. Il est fréquent de de voir des sacrifices, parfois d'hommes, ou d'elfes, voir même d'animae sur sa pyramide géante.
Nul ne sait qui a édifié la haute pyramide qui trône sur la cité d'Hlíthargatan, certains supposent un reste des profondes constructions des Elfes d'Ombre, adorateurs des roches, qui auraient été détruites par le tremblement de terre, d'autres que c'est l'œuvre d'une civilisation encore plus ancienne. Quoi qu'il en soit, Hlíthargatan est puissante et cela est dû à sa position stratégique, elle garde la porte qui unit HiminsVetur à  ÆviUpplönd. De ce fait, elle se trouve alors sur un véritable axe de pouvoir, l'unique autre moyen de passer de l'un à l'autre étant un long détour par l'extrême ouest du territoire. Ainsi, la cité s'est grandement peuplée au fil du temps malgré ses usages. En effet, les gens là-bas ont l'habitude de douloureux sacrifices faits à leur divinité. Cela va de la simple auto-mutilation à la séparation totale et lente des éléments d'un corps encore vivant. Ironiquement, on ne trouve nul part ailleurs d'aussi bons médecins qu'ici. Des rites, des techniques, du pouvoir, Hlíthargatan a donc tout d'un cité parfaite.

Steinarnir :2% Anima, 1% Elfe Sauvage, 1% Sylvain
L'extrême Ouest gelé, suite de colonnes et d'orgues de pierres octogonales. Elles se tendent vers les îles comme une main pour reprendre son bien arraché par des inconnus.
Il n'y a que des pierres, il s'agit des landes de la mort. Pas un arbre où se pendre. Pas assez d'eau pour s'y noyer. Pas même de terre pour y enterrer son corps exsangue. Ces lieux appartiennent aux éléments, aux algues qui poussent dans les petit trou d'eau que la pluie vient creuser après des millénaires, aux oiseaux pêcheurs qui se repaissent de poissons et des cadavres égarés. Quelques elfes ont finis par s'approprier ces terres, construisant un petit port des troncs déchirés que le courant ramenait ici. Mais ces lieux restent hostiles et il n'y a qu'une solution pour vivre : piller. Les drakkars quittent parfois le port durant des mois pour remplir les bateau des richesses de l'occident.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Annexe eilífthar II: Géographie
posté le Jeu 21 Juil - 20:47

ÆviUpplönd



15% Elfe Sylvestre, 13% Sylvain, 8% Anima, 1% Haut elfe
ÆviUpplönd occupe une place dominante en Eilífth, c'est là que vie la majorité de la population. C'est terre tempérées et forestières sont ce qui restent du berceau de l'histoire elfique marquée par ses luttes et ses clans. Aujourd'hui, il n'y a plus de guerre et toute notion de clan a déserté l'esprit d'une grandes partie de la population. Il n'y a plus que des lignées anciennes pour s'accrocher encore à cet héritage du passé. L'humidité et la chaleur peut grandement varier selon la région mais une chose ne change pas : la présence de la forêt.

Lón: 2% Anima, 1% Elfe sylvestre, 1% Sylvain, 1% Haut elfe
La côte Ouest, c'est là que se dresse le premier port d'Eilífth. Il permet de se rendre aux îles par de longues barges élancées tracées par le bois lui-même.
Lón était à l'origine entièrement relié à VatnsinsDalurinn, elle ne s'en est séparée que du fait de son influence grandissante sur les mers. L'Althing, la grande assemblée qui dirige le pays y a été déplacé ajoutant encore au pouvoir de ce lieu. Désormais, ce province littorale s'est assez différenciée des autres parties d'ÆviUpplönd ; on y trouve un certain nombre d'étrangers. Des palais ont été construits entre les arbres, parés de richesses. Il y règne désormais un luxe mélange de l'apparat de la capitale de la beauté discrète des forêts d'ÆviUpplönd et cette abondance se répand aux alentours du port dans toute la province de Lón et n'est pas que réservée à des particuliers.

VatnsinsDalurinn: 5% Elfe Sylvestre, 4% Sylvain, 3% Anima
La grande vallée, peuplée par de nombreux elfes sylvestres. De petits villages construits sur les arbres eux-même se dressent sur les arbres et le long des côtes des lac et fleuves paisibles.
VatnsinsDalurinn a toujours été le territoire le plus vaste et prospère d'Eilífth. Les habitants y vivent en harmonie avec ce qui les entourent, dans des maisons façonnés entre pierres, arbres et eaux qui finissent aisément par s'y confondre. Ils sont réunis en sorte de villages invisibles si ce n'est pour des yeux habitués. Les habitants vivent pour la plupart de la chasse, la pèche et la cueillette cependant, ils sont devenus si nombreux qu'ils ont commencé à vendre une partie de leur artisanat qui voyage même jusqu'aux autres nations et leur permet un certain enrichissement. Pour autant, les elfes des bois restent très attachés à leurs traditions et à leur mode de vie anciens.

Mýrlendin: 4% Sylvain, 3% Elfe Sylvestre, 2% Anima
Cette terre est dévouée à l'eau. Elle est surtout marquée par ses lagunes immenses et impénétrables ainsi que par ses marais en grand nombre. On y trouve des jungles humides, des cascades incroyables et des marées changeantes.
Mýrlendin est une région un peu à l'écart des autres. Il est en effet difficile d'y pénétrer car la région est restée très sauvage. Il faut souvent se frayer un chemin entre le relief très inconstant et la végétation très rapprochée. De plus, l'humidité et la chaleur ambiantes deviennent assez vite difficiles à gérer pour les étrangers. En effet, la région reçoit un vent particulièrement chaud et humide en provenance du Sud. Les Elfes de la Lune eux-même ont développés des modes de vie assez diverses se croisant assez rarement du fait du relief qui les séparent. Ils se construisent souvent des habitations de bois en modifiant la poussée de la végétation.

AndaÁsinn: 2% Sylvain, 1% Elfe sylvestre, 1% Anima
L'arbre des Âmes, endroit sacré pour tous les elfes, quel que soit leur culte. Il y réside une étrange atmosphère, emplie d'une magie étrange et inconnue. Il parait qu'on peut y entendre le souffle du monde.
L'Arbre des Âmes est un lieu sacré pour tous quel que soit leur origine. Même de hautains Hauts Elfes y viennent de temps à autre s'incliner modestement devant cette tige majestueuse. Ici, il est possible de sentir le temps qui coule et les ancêtres qui viennent vous murmurer à l'oreille. On raconte qu'un enfant se serait un jour endormi sur ses racines et ne se seraient relevé que mille ans plus tard sans avoir vieilli les yeux pleins de méditations trop élevées pour que qui que ce soit les comprenne. Quiconque viendra un jour ici comprendra pour toujours le sens de « sacré ».

ÁrSúlur: 5% Elfe sylvestre, 2% Sylvain
Les colonnes d'Ár, du nom d'Ár, l'antique reine elfe qui, selon la légende, a un jour construit d'immenses colonnes de pierre pour retenir le ciel. Cette péninsule est froide et paisible, baignée dans de bruines légères.
Les colonnes d'Ár sont le pays des sidhes. Le paysage est recouvert de landes et de bruyères. Le climat est assez froid et humide ; il y pleut souvent. Pour faire le cauchemar des marins, en plus du mauvais temps, les cotes sont hérissées de falaises et de pierres cachées juste sous le niveau des eaux. Les habitants du lieux logent souvent dans des tertres, des tumulus ou des cairns, forgés par la nature ou construits dans les temps anciens. Les plus anciens sidhes, eux, logent à l'intérieur-même de la pierre ou des arbres. Ainsi, les lieux semblent déserts aux inconnus qui ne savent pour où chercher bien que les elfes y soient partout, cachés avec les esprits naturels.

Revenir en haut Aller en bas
PNJ général
avatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
Re: Annexe eilífthar II: Géographie
posté le Jeu 21 Juil - 20:52

SamlyndisBirta



12% Haut elfe, 9% Ange, 7% Sylvain, 5% Elfe Sylvestre, 1% Anima
SamlyndisBirta consiste en le territoire le plus australe d'Eilífth. Contrairement, aux autres terres, celle-ci est presque entièrement recouverte de plaines, triste héritage d'une invasion démoniaque durant l'Antiquité. Malgré tout, les habitants de cette région sont loin d'être ceux à plaindre. Contrairement aux autres elfes, ils cultivent leur terre en d'immenses et verdoyants champs. De plus, ils bénéficient de la proximité avec les anges qui, bien qu'on ne les voient pas, marquent tous les visages et toutes les construction de cette région. Il s'agit sûrement de la région la plus cultivée et la plus riche.

NæthiSkógurinn: 4% Sylvain
Forêt silencieuse, on n'y trouve que la mort et le malheur. Tout, là-bas, n'est que danger. Peut-être dû aux à la proximité des démons est couverte de poisons et de griffes et s'attaquera à tout être qui aura l'audace de s'approcher. Seuls les sylvains peuvent être à l'aise dans un tel monde.
NæthiSkógurinn est le dernier fragment boisé des terres elfiques du Sud. Sa survivance fut due à la présence passée des elfes d'Azur sur ces terres. Cependant, les elfes d'Azur est été éliminés, il y a bien longtemps, par les anges. La forêt a englouti leur important savoir qui avait réussi à maintenir les démons à distance par le passé. Désormais, il serait fou l'elfe qui s'imaginerait pouvoir vivre là-bas. La forêt a retrouvé un complet état sauvage. Le danger est omniprésent. Chaque brin d'herbe a développé des techniques mortelles dignes des pires monstres.Les seuls qui s'y risquent encore sont les riches aventuriers passionnés par le passé et les âmes en peine en quête d'une mort honorable.

AthalsLandith: 3% Haut elfe, 2% Ange, 2% Elfe sylvestre, 1% Sylvain
La noble terre. Cette terre fut offerte, il y a de de cela plusieurs siècles à la Chevalerie, ordre de protection créé par les Anges alors qu'ils gouvernaient. Tout l'endroit est séparé entre de petits fiefs appartenant chacun à un des Chevaliers.
On raconte que ces terres sont celles ancestrales du clan du Crépuscule, le premier a avoir jamais franchi les montagnes du Nord. Les souvenirs transmis parlent d'immenses arbres rouges qui couvraient le ciel et qui, en automne coloraient le monde de sang. Aujourd'hui les choses ont bien changé ; les démons ont anéanti l'archaïque. AthalsLandith est une plaine immense à la terre pâle et à l'herbe rase confiée à la Chevalerie par les anges. Les Chevaliers s'y sont installés et ont décident des règles et des lois de cette lande sèche, les familles nobles et leurs écuyers sylvestres, les anges confinés au sein de leurs monastères, les tournois, les duels pour remporter la main de la belle, les paysans ratissant encore et encore la terre pâle, cependant on peut voir encore, en creusant à certains endroits, de la terre rouge sombre, vestige de temps anciens.

FílabeinsTurninn: 2% Haut elfe
La Tour d'Ivoire, siège du cercle des Archimages d'Eilífth. Elle se trouve au beau milieu des montagnes, inaccessibles de tous ceux qui n'y ont pas été invités au préalable.
FílabeinsTurninn, la Tour d'Ivoire, elle se dresse majestueuse dans les montagnes, semblant faire le lien entre le ciel et la terre. Construite par de maîtres mages déjà instruits de tout ce qui pouvait être par des anges, Tour s'est mise comme objectif l'étude et l'évolution de la magie céleste. Pour ces raisons, la Tour accepte uniquement les Hauts Elfes dotés de bonnes capacités pour ce domaine. Elle vise l'élite, la puissance magique. On n'y entre pas comme on le souhaite, il faut l'invitation des maîtres pour pouvoir y entrer. Ceux qui en ressortent sont alors assurés d'avoir une place importante à leur sortie, à commencer par une place à l'Althing.

Hvolthak: 5% Haut elfe, 5% Ange, 2% Elfe Sylvestre, 1% Sylvain
Ce territoire est celui qui entoure le Dôme, endroit sacré où se sont enfermés les anges. Sa magie pure, canalisée rend inviolable la frontière qui sépare Eilífth de la Nation D. Le ciel y est tranquille, la terre, fertile. Un immense ville entoure le Dôme des anges empêchant les inculte de se mêler aux bons.
Que ferait une nation sans sa capitale ? Hvolthak est assurément la plus grande et la plus puissante de toutes les cités bien que l'Althing lui ai été retirée récemment. À elle seule, elle concentre au moins un huitième de la population. Elle émerge subitement à travers les campagnes, tout en hauteur et en majesté. On y trouve toutes sortes de quartiers, des ghettos sylvestres aux splendeur étranges de l'intérieur du Dôme où l'on voit des anges voler sur un ciel diaphane, en passant bien sûr par les villas imposantes voir les petits châteaux des Hauts Elfes. Capitale de la richesse et de la décadence, si vous cherchez quelque chose, c'est sûrement ici qu'il se trouve.

Helgistathurinn: 2% Haut elfe, 2% Ange, 1% Sylvain, 1% Elfe Sylvestre, 1% Anima
Le Sanctuaire, vallée située à l'Ouest des plaines du Sud. C'est là que se trouve la première et unique cathédrale de la vie élevée par les Hauts-elfes. La vie y est agréable et bucolique, dans de petits villages, loin des troubles de l'immense cité d'Hvolthak, et les étrangers y sont les bienvenus.
À l'image de son nom de « sanctuaire », Helgistathurinn est une terre d'accueil et d'ouverture. Tout le monde y est le bienvenu. Les gens offrent facilement le gite et le couvert aux inconnus et les plus pauvres et les malades sont accueillis gratuitement dans les églises où parfois se trouvent des anges miséricordieux. Tout le monde y est accepté, peu importe la race et l'histoire car tout le monde peut être ou devenir bon. Helgistathurinn est une terre bucolique où il fait bon vivre. Les gens cultivent le sol en champs parfois immenses et ils ont du plaisir à se rejoindre à l'église la plus proche une fois par semaine pour prendre des nouvelles et demander la demander la bénédiction divine sur leurs plantations. Helgistathurinn est un asile calme et paisible où il fait bon vivre.

Revenir en haut Aller en bas
 
Annexe eilífthar II: Géographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Exilés d'Abyndal :: Règles & Contexte :: Contexte :: Contexte Détaillé :: Eilífth en détails-